La contre-révolution

020

Ils ont fustigé la République, brocardé la modernité, bataillé pour la défense du trône et de l’autel. Polémistes par amour du verbe, rebelles par haine du présent, insoumis par fidélité à la tradition royaliste, les chantres de la contre-révolution ne se sont pas relevés du fourvoiement d’une partie des leurs sous le régime de Vichy. De Rivarol à Roger Nimier, de Joseph de Maistre à Pierre Boutang, de Louis de Bonald à Michel Mohrt en passant par Chateaubriand, Balzac, Barbey d’Aurevilly, Charles Maurras, Georges Bernanos, voici réunis les grands textes d’une sensibilité irréductible aux classifications simplificatrices. Entre littérature et politique, anarchisme de droite et réaction, dandysme hussard et traditionalisme, ces anticonformistes ont voulu incarner le versant chevaleresque de l’esprit rebelle français.

Publié dans : Les Rebelles |le 2 décembre, 2019 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Desmotspourmesmaux |
Magister60 |
ColoSanguinet2018 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ET SI JE CHANGEAIS DE CORPS
| Mon chemin vers le jeune
| Marikadorian