Schrödinger et les paradoxes quantiques

L’univers réside dans l’onde

019

Un chat peut-il être à la fois vivant et mort ? C’est en 1935 qu’Erwin Schrödinger formule son fameux paradoxe, en pleine effervescence autour d’une théorie à laquelle il a lui-même contribué de manière fondamentale : la mécanique quantique. De nos jours, l’univers quantique continue de défier l’intuition humaine, et les paradoxes de Schrödinger sont plus que jamais d’actualité. Mais si le nom du physicien allemand restera gravé à jamais en lettres d’or au frontispice de la science, c’est grâce à une découverte absolument fondamentale : la fonction d’onde.

Publié dans : Grandes idées de la Science |le 23 juillet, 2018 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Pensées éparses d'une ... |
Desmotspourmesmaux |
Magister60 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ET SI JE CHANGEAIS DE CORPS
| Mon chemin vers le jeune
| Marikadorian