Planck et la physique quantique

La révolution de l’infiniment petit

017

Avec ses travaux sur la théorie des quanta, ce physicien allemand qui obtint le prix Nobel de physique en 1918 est l’un des fondateurs de la mécanique quantique. Spécialiste de la thermodynamique, ce scientifique révolutionnaire malgré lui, travailla sur le rayonnement du « corps noir » et formula l’hypothèse que l’énergie d’un rayonnement ne peut être émise ou absorbée par la matière qu’en petite quantité : c’est la théorie des quanta qui va bouleverser la physique. Elle permettra notamment l’interprétation par Einstein de l’effet photoélectrique, la construction de l’atome de Bohr et sera à l’origine du principe d’incertitude d’Heisenberg.

Publié dans : Grandes idées de la Science |le 7 janvier, 2018 |Pas de Commentaires »

Vous pouvez laisser une réponse.

Laisser un commentaire

Pensées éparses d'une ... |
Desmotspourmesmaux |
Magister60 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ET SI JE CHANGEAIS DE CORPS
| Mon chemin vers le jeune
| Marikadorian